Église et Communication

santa-croce

vatican-va-ok

Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 50
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 45

Paris (Aleteia) Dans l'annonce de l'Evangile, Internet, « milieu de vie » pour beaucoup, spécialement les jeunes, est incontournable. Mais il faut savoir « examiner toute chose et retenir ce qui est bon », comme le conseillait déjà saint Paul aux premiers chrétiens, immergés dans la culture païenne.

Par ailleurs, l'annonce passe d'abord par la relation directe avec des personnes, souvent blessées et perdues. C'est ce que le Pape a rappelé le 7 décembre 2013 aux participants à l'assemblée plénière du Conseil Pontifical pour les laïcs, réunis autour du thème : « Annoncer le Christ à l'ère digitale ». Extraits.

Transformer de l'intérieur à la lumière de la Parole de Dieu

« Internet est une réalité diffuse, complète et en continuelle évolution, et son développement repropose la question toujours actuelle du rapport entre foi et culture. Déjà, durant les premiers siècles de l'ère chrétienne, l'Eglise voulut se mesurer avec l'extraordinaire héritage de la culture grecque. Face à des philosophies de grande profondeur et à une méthode éducative de valeur exceptionnelle, mais gâchée par des éléments païens, les pères ne se fermèrent pas à la confrontation et ne cédèrent pas non plus au compromis avec certaines idées en décalage avec la foi. Ils surent reconnaitre et assimiler les concepts les plus élevés, les transformant de l'intérieur à la lumière de la Parole de Dieu. Ils actualisèrent ce que demande Saint Paul : « Examiner toute chose et retenez ce qui est bon ». Parmi les opportunités et les dangers du « net », il faut aussi « examiner toute chose », conscients que nous allons trouver de fausses pièces, de dangereuses illusions et des pièges à éviter. Mais guidés par l'Esprit Saint, nous découvrirons aussi de précieuses opportunités pour conduire les hommes vers le visage lumineux du Seigneur.»

Etre présent sur le Net, pour réveiller les questions ineffaçables du cœur de l'homme

« Parmi les possibilités offertes par la communication digitale, la plus importante concerne l'annonce de l'Evangile. Bien sûr, il ne suffit pas d'acquérir des compétences technologiques, pourtant importantes. Il s'agit surtout de rencontrer des hommes et des femmes réels, souvent blessés ou perdus, pour leur offrir de vrais motifs d'espérance. L'annonce demande des relations humaines authentiques et directes pour aboutir à une rencontre personnelle avec le Seigneur. C'est pourquoi Internet ne suffit pas, la technologie n'est pas suffisante.
Mais cela ne veut pas dire que la présence de l'Eglise sur le net est inutile. Au contraire, il est indispensable d'être présent, toujours avec le style évangélique, dans ce qui, pour beaucoup, spécialement les jeunes, est devenu une sorte de milieu de vie, pour réveiller les questions ineffaçables du cœur sur le sens de l'existence, et indiquer la voie qui conduit à celui qui est la réponse, la miséricorde divine faite chair, le Seigneur Jésus.»

 

Elisabeth de Baudoüin

Publié dans Magisterio
mercredi, 30 octobre 2013 09:51

Internet, plate-forme pour l'évangélisation

Vatican (Radio Vatican) Facebook, Twitter.... La toile, les nouvelles technologies et les réseaux sociaux sont autant de nouveaux supports pour l'évangélisation. Le Père Sébastien Antoni est assomptionniste et journaliste pour Croire, un titre qui appartient au groupe Bayard Presse, pour lequel le numérique est un important champ de diffusion du message de l'Evangile.

En cette année de la Foi, il était de passage à Radio Vatican dans le cadre d'un pèlerinage avec des jeunes et des enfants. Des jeunes qui maîtrisent – déjà – ces nouveaux supports numériques. Ecoutez le Père Sébastien Antoni RealAudioMP3

Publié dans Attualitá

Palencia (Agence Fides) – Plus de 500 personnes suivent les catéchèses de l'Evêque de Palencia, S.Exc. Mgr Esteban Escudero, par le biais d'Internet.

L'Evêque collabore en effet au programme « Evangélisation numérique » et, chaque mardi, il offre une leçon en se connectant à partir de son ordinateur à des personnes du monde entier. Cette semaine, il reprend la série de conférences dédiée au Compendium du Catéchisme de l'Eglise catholique, thème qu'il a choisi du fait de l'Année de la Foi. Mgr Escudero a déjà tenu 45 leçons sur ce thème et ce soir, à 22h00 locales, il débutera le dernier groupe des 54 leçons proposées par le programme. Pour participer, il est nécessaire de s'inscrire grâce au lien hypertexte ci-dessous.

Site de la catéchèse hebdomadaire de l’Evêque de Palencia (en espagnol)
(CE)

 

Publié dans Attualitá

Bogotà (infocatho.cef.fr) - Pour favoriser la collégialité ecclésiale, le Conseil épiscopal latino-américain (CELAM) a lancé, le 30 août une nouvelle plateforme de communication numérique principalement destinée aux évêques du continent.

Le site Internet a pour objectif,"de promouvoir l'exercice de la collégialité épiscopale, la communion, et la communication entre les différentes Conférences épiscopales d'Amérique latine et des Caraïbes".

D'après les responsables du CELAM, cette plateforme constitue une réponse concrète aux observations du Pape aux membres de cette institution. Le 28 juillet 2013, dans le cadre des JMJ, il avait souhaité voir se développer une "proximité qui puisse créer une communion", et qui prenne la forme "d'un dialogue favorisant une culture de la rencontre" entre les 22 Conférences épiscopales regroupées depuis 57 ans au sein du CELAM.

L'un des principaux objectifs de cette plateforme numérique est évidemment de répondre à une réalité financière qui touche la grande majorité des diocèses de la région: la nécessité de réduire les coûts de fonctionnement de l'Eglise. A ce titre, les initiateurs d'"Episcopo.net" rappellent que la plateforme va notamment permettre de réduire considérablement le nombre de voyages, coûteux en argent et en temps, tout en améliorant la capacité de communication entre les diocèses.

La plateforme va offrir quatre services importants : dix salles virtuelles de vidéo-conférences pour un usage personnel et collectif, allant jusqu'à 25 personnes, un auditorium virtuel de 500 personnes pour l'organisation de congrès et autres symposiums, un espace réservé à la formation et à la communication, à la disposition des évêques et des adresses de courriers électroniques avec certificat de sécurité et cryptage.

Des expériences encourageantes avaient déjà été menées à bien. Le Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation et le CELAM ont par exemple lancé l'"Observatoire de la nouvelle évangélisation en Amérique latine et aux Caraïbes", en lien avec les universités, la presse et les Conférences épiscopales.

Ces derniers mois, le CELAM avait également organisé plusieurs conférences virtuelles avec ses représentations sur l'ensemble du continent. D'autres conférences, privées celles-là, avaient été organisées en toute sécurité, regroupant des interlocuteurs de différents pays. Des actions de formation ont également été initiées. En Uruguay, par exemple, des cours de catéchèse ont été donnés via internet dans des diocèses de tout le pays.

La plateforme numérique a été conçue et réalisée par le Réseau Informatique de l'Eglise en Amérique latine (RIIAL) Pour ce projet, le CELAM a collaboré avec le Conseil Pontifical des Communications Sociales (CPCS). Avant sa mise en fonction, le site avait donc été soumis à une expérience pilote d'un an et demi à travers toute l'Amérique latine. Le but était notamment de proposer, dans la version définitive, une accessibilité et une ergonomie simples.

Publié dans Attualitá

Lyon - (CREC International) - Le CREC développera son offre de ressources de formation à la communication pastorale via son site et assurera une présence diversifiée sur Internet, avec des clips sur YouTube. C'est l'une des décisions prises par les membres de son assemblée générale réunie à Lyon le samedi 27 avril.

Déjà plusieurs clips vidéos qui illustrent les thèmes de la communication et de l'Eglise sont disponibles sur le site. Le CREC veut en produire davantage. D'autres ressources écrites viendront prochainement compléter celles qui sont déjà en ligne, en particulier dans la section bibliographique du site.

Mais l'offre de formation du CREC restera avant tout celle de ses équipes de formateurs qui vont sur place, en Afrique, en Asie, dans le Pacifique... pour assurer l'animation de sessions qui permettent aux participants de vivre une expérience vivante de communication, expérience qui, selon leur aveu, les marque profondément et leur permet d'assurer avec plus d'efficacité leur mission d'annonce de l'Evangile et leurs tâches pastorales.

Le CREC veut également étendre son offre aux congrégations religieuses. L'expérience de sessions en République démocratique du Congo et au Sénégal a montré combien les religieuses et les religieux souhaitent également se former à la communication. Une rencontre de sensibilisation et d'information à propos des offres de formation devrait avoir lieu avec les unions de religieuses et religieux, à Rome, en juin prochain.

Au cours de l'assemblée générale, les membres du CREC ont dû revoir le calendrier des formations de l'année 2013, lequel a été boulversé par plusieurs événements, principalement par l'élection du pape François. En effet, les équipes de formateurs du CREC comptent des membres qui se sont trouvés engagés dans la couverture médiatique des événements de Rome. Ils n'ont donc pu assurer l'animation de certaines sessions.

Publié dans Attualitá

France (www.eglise.catholique.fr) Plus lisible, plus moderne, le nouveau site internet du diocèse de St-Brieuc et Tréguier a été officiellement lancé le 29 septembre 2012.

Son ambition : valoriser encore mieux l'actualité du diocèse et de l'Eglise catholique en France tout en poursuivant les objectifs du site précédent : annoncer les grands événements de l'Eglise en Côtes d'Armor, diffuser l'Evangile, avoir une réflexion chrétienne sur les sujets de société, unifier le site internet avec les autres médias, etc.

Riche en informations, le site contient plus de deux mille pages : de ressources, mais aussi d'histoire, de patrimoine, de réflexion et même de débats. Un nouveau moteur de recherche facilite l'accès à l'information.

Une meilleure visibilité est donnée aux dossiers et communiqués notamment à ceux de l'Eglise catholique en France publiés sur le site www.eglise.catholique.fr. Une rubrique très fournie concernant les tisserands est proposée, avec de nombreuses ressources pour les contributeurs (on en compte plus de 300 !).

Lancé en juin 2011, le projet de refonte s'est déroulé sur un an : « Nous avons souhaité associer largement les différents réalités du diocèse et favoriser une réflexion de tous, explique Philippe Giron, responsable du site internet. A chaque étape, l'équipe épiscopale a été consultée. Mgr Denis Moutel nous a fait confiance et nous a donné son avis éclairé. »

Pour Vincent Tercelin, délégué à l'information, ce nouveau site internet est aujourd'hui l'occasion de relancer la dynamique du « comité éditorial internet » et avec eux, de continuer l'aventure.


Né en 1999, le site internet a été complètement refait en 2006. Il compte actuellement en moyenne 15 000 visites par mois.
Publié dans Attualitá

Un des plus importants défis actuels de l'évangélisation est celui qui émerge de l'ambiance numérique. C'est ce que souligne le Pape Benoît XVI dans le cadre de l'année de la foi, à travers le choix du thème de la 47ème Journée Mondiale des Communications Sociales : « Réseaux Sociaux : portes de vérité et de foi ; nouveaux espaces pour l'évangélisation ».

Les éléments de réflexion sont nombreux et importants : au moment où la technologie tend à devenir le tissu connectif de plusieurs expériences humaines comme la connaissance et les relations, il est nécessaire de s'interroger sur son aptitude à aider les hommes et les femmes à rencontrer le Christ dans la foi ? Il ne s'agit plus d'une adaptation superficielle d'un langage, encore faut-il être en mesure de présenter l'Évangile comme réponse à une quête humaine pérenne de sens et de foi, une quête qui émerge également du réseau et y fait son chemin.

C'est aussi une manière d'humaniser et de vivifier le monde numérique qui impose aujourd'hui une attitude plus convenue : il ne s'agit plus d'utiliser Internet comme un « moyen » d'évangélisation mais d'évangéliser en considérant que l'expérience humaine s'exprime maintenant aussi dans l'ambiance numérique.

Il est nécessaire de tenir compte, en particulier, du développement et de la grande popularité des réseaux sociaux, qui ont porté l'accent vers un style dialogique et interactif dans la communication et les relations.

La Journée Mondiale des Communications Sociales, unique célébration mondiale instaurée par le Concile Vatican II (Inter Mirifica, 1963), est célébrée dans plusieurs pays, sur la recommandation des Évêques du monde entier, le dimanche avant la Pentecôte (en 2013, 12 mai).

Le message du Saint-Père pour la Journée Mondiale des Communications Sociales est publié traditionnellement le jour de la fête de saint François de Sales, Patron des journalistes (24 janvier).

Publié dans Attualitá

France, (Infocatho.cef.fr) Le thème du 50ème anniversaire de Vatican II étant au centre de cette année 2011-2012 dans les réflexions de l'Église de France, le diocèse d'Évry en Ile-de-France participe à cet élan en proposant un jeu Internet "Vatican II".

60 questions avaient été sélectionnées pour aider les participants de ce concours à découvrir, ou redécouvrir le Concile. 53 équipes connectées en même temps ont participé. Le jeu était en ligne le dimanche 5 février, entre 13h et 16h.

Les "adultes seuls" avaient 60 questions assez ardues, essentiellement axées sur "Lumen Gentium", questionnaire qui a fait dire à un maître du jeu qu'il délivrerait un diplôme de théologie à ceux qui auraitent 100% de bonnes réponses !

France, (Infocatho.cef.fr) Les jeunes, 47 équipes en tout, se sont bien débrouillés aussi, puisque certaines questions n'étaient pas évidentes. Mais certains distraits auraient pu répondre s'ils avaient ouvert la Bible à la référence donnée. Ils y auraient trouvé la réponse dès le premier mot.

« Vatican II peut parler même aux enfants » assure la communication du diocèse d' d'Evry-Corbeil-Essonnes qui a concocté 60 questions avec le service de la catéchèse.

Trois niveaux de questions étaient proposés selon les équipes : « enfants », « adultes » et « familles ».

Au hasard des questions : « Pourquoi le prêtre célèbre-t-il face aux fidèles ? », « Sous quel pape a eu lieu le Concile ? »), «A quel titre Joseph Ratzinger (aujourd'hui Benoît XVI) a-t-il participé au concile Vatican II ? », etc ...

D'autres jeux Internet ont été initiés dans d'autres diocèses d'Ile-de-France. Nanterre avec 50 questions sur la Bible, les saints, les sacrements, la liturgie ou encore le diocèse. Saint-Denis pour découvrir la basilique Saint-Denis. Meaux, avec cette originalité : les équipes devaient répondre à 51 questions dans un délai maximum de 2 minutes et 30 secondes ! (source : CEF)

Publié dans Attualitá
mercredi, 15 février 2012 12:42

Les persécutions religieuses, une blague ?

Bélgique (InfoCatho.Be) Connaissez-vous les « hoax » ? Sous ce terme là, peut-être pas. Pourtant, vous avez certainement été les victimes de cette plaisanterie dangereuse au moins une fois dans votre vie, sur Internet... Explications.

L'année dernière, un message sur Internet, provenant d'un soi-disant « provincial des franciscains en Inde » demandait de prier pour les chrétiens en Inde confrontés à « des extrémistes bouddhistes ayant planifié de détruire 200 églises dans la province d'Olisabang et de tuer 200 missionnaires pendant les prochaines vingt-quatre heures ». Après vérification, le courriel s'avérait être un faux.

« Au Nigeria, les musulmans brûlent les chrétiens, une image le prouve ! ». Ce message, et la photo qui l'accompagne montrant des corps calcinés devant un bâtiment que rien ne permet de localiser, est largement diffusé sur le Web ces derniers temps. Censée dénoncer les violences post-électorales au Nigeria qui, depuis avril 2011, opposent chrétiens et musulmans, la photo a été prise en réalité en juillet 2010, après l'explosion d'un camion-citerne en République démocratique du Congo... Le site HoaxBuster révèle que c'est une certaine blogueuse, Pamela Geller, bien connue pour ses positions radicales, qui aurait eu l'idée de récupérer la tragique actualité au Nigéria pour en faire un hoax...

Hoax ?

Comme l'explique un autre site, hoaxkiller, spécialisé dans le recherche de « canulars », un hoax est une information fausse, périmée ou invérifiable, propagée par des internautes malsains. « Le succès des hoax réside pour l'essentiel dans l'intensité et l'universalité de l'émotion qu'ils sont capables de susciter » peut-on lire sur le site. Parmi les fausses rumeurs les plus usitées, les persécutions antichrétiennes... Utilisant à mauvais escient cette triste réalité, un des buts recherché est de provoquer l'islamophobie chez les lecteurs. En cause, de nombreux blogs américains de « lutte contre l'islamisation des États-Unis » et des agences évangéliques. Ils envoient des reporters en pays musulmans dans le but de chercher ou de gonfler des histoires sur des chrétiens en difficulté, rapporte le journal Lacroix.

Comment se défendre ?

Pour lutter contre ce fléau de la Grande Toile, voici quelques indices donnés par hoaxkiller pour déceler un hoax... :

1.Généralement, un « canular » cite un informateur de confiance (un média reconnu, une entreprise au dessus de tout soupçon, ou encore un proche). Cependant, vous nous trouverez à aucun moment les références de l'article ou du communiqué.

2.Certains hoax arborent « ceci n'est pas une blague » ou « faits réels ».

3.Le sujet traité est toujours tragique et alarmant, nécessitant une réaction immédiate et toujours identique, à savoir prévenir tous nos contacts.

4.L'incitation à faire suivre ce faux message d'information est également souvent de mise : « Transférez ce message à tous vos correspondants », » Envoyez ceci à chacun de vos contacts. », « Faites une copie de ce mail et envoyez-le à tous ceux que vous connaissez », « S.V.P. distribuez ce message à plus de gens possible », « Passez l'information, ça pourrait sauver une vie! ».

Plus d'informations sur www.hoaxkiller.fr

Publié dans Attualitá

Vers la Guérison et le Renouvellement. Un symposium pour les évêques et les supérieurs religieux sur l'abus sexuel

6 - 9 février 2012

Ms. Jan Slattery and Br. Brendan Geary, FMS "L’internet et la pornographie"

Publié dans Contributi
Page 1 sur 2




Projets du PCCS

intermirifica-x-pccsglobe 500 en

intermirifica50-sito-web

news-va avatar x pccs3

contributifr

mediaprojects

banner1pope2